Zoom sur… les réglettes Cuisenaire #1

Voici un matériel mathématique tout à fait fascinant !

Voir les réglettes Cuisenaire dans la boutique.

Imaginées par Georges Cuisenaire, aux alentours de 1945, elles sont maintenant utilisées dans le monde entier, comme méthode d’apprentissage des mathématiques.

Un grand avantage de ces réglettes est de combiner 3 approches différentes selon les préférences de l’enfant : mémoire visuelle, mémoire auditive et mémoire tactile.
Les apprentissages sont donc facilités pour TOUS les enfants, chacun pouvant réagir à sa manière au matériel.

C’est aussi un matériel auto-correctif, ce qui veut dire que l’enfant a la possibilité de voir et de comprendre pourquoi si sa réponse est erronée. Cela apporte à l’enfant une autonomie dans ses apprentissages et dans son travail, en évitant les reproches et corrections de l’adulte.

Première étape : la découverte sensorielle

Il s’agit pour débuter de se familiariser avec les réglettes : leurs couleurs, leurs longueurs ainsi que leurs relations avec les autres (plus grande ou plus petite que ).
L’enfant peut alors manipuler en jeu libre les réglettes pour s’approprier ce matériel.

Il existe également différents jeux qui peuvent aider dans cette étape :
construire des trains et les comparer

construire des tapis

construire des escaliers

construire des silhouettes/ des formes symétriques ou pas

reconnaître des réglettes les yeux fermés.

Deuxième étape : la découverte quantitative

Il s’agit ici d’associer les quantités avec les réglettes.

On commence par construire un escalier et on nomme chaque réglette 1,2,3,…,10

En cas de contestation de l’enfant, on peut simplement vérifier en alignant autant de cubes de l’unité pour les compter…
Par exemple :

A ce moment-là, on rentre dans la numération.

On va pouvoir ancrer les premières notions de façon très concrète.

Voici un exemple de jeu, à décliner avec tous les chiffres 😉

Chercher le plus de réglettes de 7.
Et ensuite le situer dans la suite des chiffres…
7 est plus grand que 6 et plus petit que 8… et vérifier avec l’escalier
refaire avec d’autres nombres… par exemple 7 est plus grand que 4 et plus petit que 9.
vérifier que 7 correspond bien à 7 cubes de l’unité.

A venir bientôt, la suite de la méthode pour l’addition et la soustraction 😉

Les photos et les renseignements précis viennent du site : www.cuisenaire.eu

 

2 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *