On y croit ou pas… chacun son choix.

En ce mois de décembre, il est clair que le sujet fait débat…

Certains décident de jouer la “magie de Noël” et de faire croire au père Noël à leurs enfants.
D’autres considèrent que la magie peut opérer autrement.

Peu importe ses croyances, il faudrait apprendre à les respecter…

Chez nous, nous n’y croyons pas…
On ne considère pas non plus qu’il incarne le mal de la société de consommation, mais on a pensé qu’il était important pour nos enfants de savoir qui offre les cadeaux.
C’est notre choix.

Mais bien sûr, ce n’est pas sans difficulté.
Une gaffe est vite arrivée…
Et même si on précise à l’enfant de ne pas divulguer le secret, il est très difficile pour lui de mentir de façon si directe si un autre enfant lui demande ce qu’il en pense, lui, du père Noël.

Et alors ? Que faut-il faire ?

Sur facebook, j’ai assisté à des conversations houleuses, venant de parents très en colère qu’un autre enfant ait révélé la vérité à leur progéniture…
Je comprends que ce soit difficile de gérer une telle situation (faut-il inventer des histoires pour rattraper le coup ? Faut-il profiter de l’occasion pour parler des traditions ?), mais faut-il en arriver au pugilat ?

Faut-il se mettre à insulter “les p***** de parents” qui choisissent de ne pas faire croire au père Noël parce que leurs “p***** d’enfants risquent de vendre la mèche ?

Parce qu’une chose est sûre, à un moment donné, tous les enfants vont cesser d’y croire… alors quelle est la meilleure façon pour eux de l’apprendre ?

Un adulte qui dit la vérité ? c’est quelqu’un qui brise le rêve…
Un enfant qui fait une gaffe ? c’est la faute au parent qui ne veut pas faire comme tout le monde…

Je réagis à chaud et en vrac, mais ce soir, je me suis sentie insultée, et je pense que beaucoup de parents ayant fait le même choix que moi se sont retrouvés dans la même situation…

Alors concrètement, on fait comment ?

On isole les enfants en 2 clans en attendant que les fêtes soient passées ?

 

8 commentaires

  • ici on y croit, par choix 😉
    et on c trouve dans une file d’attente derriere des enfants de 8/10ans, qui n’y croyaient pas ou plus, et qui se disaient “de toute facon le PN n’existe pas, ce sont les parents”
    ma princesse, m’a regarde en me disant “hein maman que le PN existe”
    pas vraiment une question de sa part, plutot une maniere de se rassurer
    loin de moi de “lyncher” ces garcons; c’etait plus pas de bol pour nous d’etre juste derriere eux (et accessoirement on attendait d’entrer pour la fete de noel du boulot de mr 😉 )
    mes parents (et surtout ma maman), nous ont laissé dans cette croyance tres longtemps; et je n’ai le droit d’installer les cadeaux sous le sapin (et donc de voir mes parents le faire) que depuis la naissance de ma fille qui va avoir 6ans en fevrier; nos chaussettes ne sont jamais remplies devant nous, toujours a l’heure actuelle
    c cette magie que je veux transmettre a mes enfants 😀

  • La magie de Noël est un ensemble! pas seulement le père Noël.
    Mes enfants n’y ont jamais cru. Et je suis ravie de voir leur mine émerveillée le matin de Noël quand ils déballent leurs cadeaux… et quand NOUS bédallons ceux qu’ils nous ont fait!
    Je suis aussi ravie de les voir sauter dans les bras de mes parents/ BP / frère etc. pour les remercier des cadeaux… plutôt que de ne dire merci à personne “puisque c’est le père Noël”
    Tout ça est finalement très personnel.
    Et la magie est un peu partout où il y a des enfants!!!

  • Bonsoir,

    Je suis exactement dans le même questionnement en ce moment.

    Au fond de moi j’ai envie de dire la vérité à mes enfants, je suis d’accord avec vous, on peut trouver de la magie autrement qu’à travers le Père Noël.

    En plus quand mes enfants jouent avec des cadeaux reçus à d’autres occasions elles pensent et parlent de la personne qui leur a offert, je trouve ça tellement important.

    Mais… mes filles ont une cousine du même âge et un cousin un peu plus jeune qui y croient et la famille en rajoute des tonnes. Alors au nom de la gaffe qui arriverait immanquablement je ne dis rien.

    Ce qui me tracasse actuellement c’est pourquoi je devrais taire mes convictions par respect de celles des autres? Les miennes auraient-elles moins de valeur que celles de ma belle-famille?

    N’ayant pas de réponse pour l’instant je ne prend jamais l’initiative de parler du Père Noel, je ne cherche pas à inventer des mises en scène et quand mes enfants m’en parlent je botte en touche (“et toi? Tu en penses quoi?”)

    Sur ce, je m’en vais faire un tour sur le site de la boutique Coccinelle, vu que le Père Noel n’existe pas il lui faut bien un suppléant !

    Bonne soirée

    Anne

  • il y a des choses au combien plus graves que de s’insurger contre des parents qui préfèrent dire la vérité à leurs enfants…
    Un enfant est naturel, s’il dit qqch qu’il ne “fallait pas”…ben, de toute façon, les autres enfants l’apprendront bien un jour.
    A chacun sa liberté de croire, pourquoi devrait-on se soumettre à ce gros bonhomme rouge irréel…

  • Ici non plus pas de père noel qui distribue les cadeaux, et j’avoue ne m’être jamais posé la question de la réaction des parents qui y font croire!! Noel pour nous c’est avant tout la naissance de Jésus, son anniversaire (si si je vous assure à la base c’est pour ça qu’on fête Noel ^^). Pourtant la plupart n’y croit pas, n’en parle même pas. Pour autant je ne m’en sens pas offusqué, et ça ne me viendrait jamais à l’idée d’aller insulter quelqu’un qui irait dire à ma fille que ce ne sont que des histoires!!!
    Comme le dit le titre de l’article, on y croit ou pas, chacun son choix!

  • Pour nous j’ai annoncé à mon “”grand”” de 6 ans que le père noël n’existait pas début novembre parce que je ne voulais pas qu’il le découvre à l’école (comme son tonton qui ne s’en remet pas 15 ans après).
    On entre dans une autre optique du grand qui garde le secret avec nous pour son frère et sa sœur.
    C’est le choix de chacun…
    Ça l’amuse même de poursuivre le secret à fond à l’école avec ses camarades qui y croit encore ou avec sa voisine de CE1 qui y croit aussi.

  • Ici, nous avons fait le choix de ne pas “mentir” à nos enfants. Nous ne voulions justement pas rentrer dans le fait de mentir et de clamer haut et fort que oui le PN existe, que les autres enfants disent n’importe quoi pour finalement avouer quelques années plus tard que tout est faux. C’est notre choix!

    Et oui, nous avons du faire face à de nombreuses critiques voire même insultes depuis. Ma mère ne prend même plus la peine d’attendre noël pour offrir ses cadeaux à mes filles, elle dit que j’ai gâché leur enfance.

    Face aux autres enfants, ce n’est pas évident non plus, surtout pour ma pépette de 5 ans. Nous leur avons expliqué que le PN est une légende qui aide à fabriquer de la magie pour noël. Les gens décident d’y croire ou non mais qu’il ne faut pas dire à un enfant qui y croit que non, ce n’est pas vrai.

    Chaque année, les filles font des listes, elles savent qu’elles n’auront pas tout, qu’il y aura une sélection. Les cadeaux sont au pied du sapin le 25 au matin sans qu’elles aient vu quoique se soit. Ma grande de 8 ans pense d’ailleurs que nous achetons tout pendant la nuit du 24 au 25 😉

    Mais oui, l’agressivité des gens n’est absolument pas justifiée mais se généralise malheureusement de plus en plus alors bon courage!!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *