Occuper ses enfants en voitures ? La sélection de Coccinelle Boutique !

Partir en vacances, c’est chouette… vraiment…

Enfin, c’est surtout chouette d’arriver en vacances…

Le trajet pour y aller, qu’il soit en avion, en train, en voiture ou en bateau devient une épreuve en même temps qu’on devient parent…

Gérer les pauses tétées/biberons/couches pour les plus petits, gérer les pauses goûters/défoulements/toilettes pour les plus âgés… et toujours, toujours, l’impatience d’arriver !

Oh, je ne jette pas la pierre hein… je suis moi aussi toujours très impatiente de découvrir  la région choisie, le lieu dans lequel on va passer notre séjour tant attendu…

Oui, sauf que moi, je sais le faire en silence (ou en chantant du Goldman, j’avoue) mais tout de même, ça fait longtemps que j’ai arrêté les
“maman, c’est quand qu’on arrive ?”
“papa, est-ce qu’on y est bientôt ?”
“maman, j’ai faimmmm !”
“papa, j’ai dit à maman que j’avais faim, et j’ai toujours rien eu…”
“maman, j’en ai marre, ça dure encore longtemps ???”

bref, vous m’avez comprise, les trajets ont parfois l’air bien plus longs que ce qu’ils sont vraiment…

Et pourtant, ce n’est pas faute de prévoir ce qu’il faut…

Pour vous aider cette année, voici une liste de ce qui pourrait vous permettre d’arriver en vacances un peu plus détendus :

– Les livres
Pour peu que votre enfant sache lire tout seul, et que ça ne le rende pas malade, c’est un incontournable pour l’occuper un moment…
Pour les non-lecteurs, vous pouvez prendre des imagiers, et vous préparer psychologiquement  à répondre aux nombreuses questions qui vont en découler…

– Les gommettes
C’est sympa, ça décore même les vitres de la voiture…
Petit conseil : prévoyez des cartons pour que les enfants collent dessus, ce sera plus facile pour eux qu’une feuille souple classique 😉

– Les jeux oraux
Il en existe des tas… c’est à tester en fonction des enfants 🙂
Je rêverai que le “roi du silence” marche chez moi, mais c’est raté… tant pis…
La course à la voiture rouge ou bleue, ou verte, ou noire plaît bien mais finit souvent en pugilat… en effet, comment prouver que c’est bien l’un et pas l’autre qui l’a vu en premier ?
Les chaînes de mots par association d’idées, c’est sympa aussi, mais il faut que toute la fratrie puisse jouer… donc pas avant 3-4 ans…

– Les contes audios
Chez nous, c’est LA solution miracle !
Nous en avons beaucoup, de beaucoup de formats différents… de la petite histoire de 10 minutes, à la version longue de 50 minutes… ça marche particulièrement bien avec mes enfants 🙂
ça marche d’ailleurs tellement bien qu’on connaît toutes les histoires par coeur… hum.

– Les jouets
Les jouets, pour occuper un enfant, c’est encore le plus efficace… mais ça peut vite devenir un enfer pour le parent qui ne conduit pas (et celui qui conduit, sauf s’il a mis des boules Quiès, mais je crois que ce n’est pas conseillé).

Les jouets plein de petites pièces sont à proscrire, exit les playmobils et les légos donc… sauf si vous voulez tenter le lumbago à force de vous tortiller pour ramasser LA petite pièce tombée par terre, celle sans laquelle toute histoire est complètement impossible…

Pour peu que vous ayez plusieurs enfants, évitez peut-être aussi les personnages de dessins animés type super-héros, pour ne pas avoir à être témoin du combat acharné de superman contre ironman, le combat que même les plus grands scénaristes se sont refusés à imaginer… et pour cause.

Les jeux de société en format voyage sont une bonne idée, à condition que vos enfants sachent y jouer, aiment y jouer, et surtout aiment y jouer ensemble… et qu’ils ne contiennent pas trop de petites pièces donc (voir plus haut, c’est le même problème).

Il y a aussi des jouets différents, de ceux auxquels on ne pense pas tout de suite… et pourtant !

Pourquoi ne pas tenter la planche à trous ?
Un encombrement minimum pour une concentration à toute épreuve !
J’ai vu des enfants y passer parfois 1/2h complète, sans mots dire, concentrés sur leur ficelle… simplement pour “coudre”, ou encore pour faire des dessins, ou encore pour s’entraîner aux lacets….

voir la planche à trous dans la boutique

Pourquoi pas la planche de motricité en bois ?
Une belle planche en bois, idéale à poser sur les genoux, même en siège auto !
N’oubliez pas d’imprimer les modèles (disponibles ici) et votre enfant pourra s’amuser à les reproduire… de la concentration au RDV… (et du silence aussi, c’est cadeau 🙂 )

Voir la planche de motricité dans la boutique

Pourquoi pas le labyrinthe de motricité ?
Il n’est pas encombrant, le stylo est attaché et ne risque donc pas de tomber, et il est parfait pour occuper les enfants !
Très concentré, l’enfant s’amusera à balader les billes d’un point A à un point B en les faisant passer par le petit tourniquer central 🙂

Voir le labyrinthe de motricité dans la boutique

Pourquoi pas le mille-pattes ?
Il est beau, il est grand, et il est plein d’ouvertures différentes à manipuler pour que l’enfant apprenne petit à petit à s’habiller : de la fermeture éclair aux boutons pression, tout est là !

Voir le mille-pattes dans la boutique

Pourquoi pas un géoplan ?
Ces planches en plastique munies de picots et livrées avec des élastiques permettent de dessiner des figures géométriques sans aucun outil !
Il suffit d’enrouler les élastiques pour dessiner un carré, un triangle… ou encore pour créer une perspective cavalière ou une symétrie !
Les enfants adorent…
(gare toutefois aux batailles d’élastiques 🙂 )

Voir les geoplan dans la boutique

Pourquoi pas une chaîne pour poussette ?
Parfaitement adaptable aux sièges-autos pour tout-petits, les chaînes s’attachent pour ne pas risquer de tomber !
Le jouet reste à disposition des petites mains curieuses !

Voir les chaînes de poussette dans la boutique

Voilà une petite sélection d’idées et d’articles qui, je l’espère, rendront vos trajets plus agréables !

BONNES VACANCES !

 

5 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *